hervecausse
Recherche


Inscription à la newsletter




Partager ce site

Flux RSS

L'exécution confondue avec l'assassinat ! A propos de quelques assassinats appelés "exécutions"



L'exécution confondue avec l'assassinat ! A propos de quelques assassinats appelés "exécutions"
Il est d'usage dans les médias de parler, ou d'écrire, que telle personne a été "exécutée". L'exécution est ainsi confondue avec l'assassinat qui, pour être une qualification juridique, n'en est pas moins un terme de la langue française qui a son sens. Curieuse pratique qui consiste à utiliser un terme très général au lieu du mot précis.

En utilisant le mot exécution, les commentateurs ont l'impression d'évoquer une "procédure" préalable aux tirs de balles qui tué telle personne. Bref, ils évoquent les préparatifs qui sont des actes de préméditation et qui font qu'un meurtre est alors qualifié assassinat.

L'emploie du terme "exécution" méconnaît la langue française et de la langue juridique.

Mais cet emploi trouve encore une critique car le terme exécution a un sens qui s'oppose à celui que les médias lui prêtent. En effet, et notamment, l'exécution capitale est l'application d'une décision de justice. L'exécution est généralement l'application d'une juridiction.

Voilà, rien ne changera, parce que dans l'esprit de certains rédacteurs le terme "exécution" fait bien, dans la folle course médiatique où rien n'est maîtrisé, Mais on s'en réjouira : les professeurs de droit sont indispensables.


Vendredi 30 Novembre 2012
Lu 472 fois

"Droit bancaire et financier", Le Livre : Compléments et Idées. | Droit et Justice, le coin des "pros" | Méthode, le coin des étudiants | Commercial, consommation et concurrence | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Indemnisation des Préjudices | Droit des sociétés | Droit de la sécurité | Civil et Public | Direct Droit Actualités | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit | L'auteur, contact et Informations légales ISSN