hervecausse
Recherche


Inscription à la newsletter




Partager ce site

Flux RSS

Les futurs Masters arrivent : rationalisation des appellations et domaines des masters



Les futurs Masters arrivent : rationalisation des appellations et domaines des masters
Les appellations de master vont changer. Cela est peut-être en lien avec la volonté du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche de limiter le nombre de masters ; l'annonce a été faite il y a quelques semaines et ce notamment pour améliorer la lisibilité des étudiants. Prenons un cas concret, il ne pourra plus exister de master "Droit des sociétés" ou "Droit de l'ingénierie des sociétés" ; l'Université devra le rattacher à l'une des mentions de la liste ci-dessous (notamment pour cet exemple "Droit des affaires").

Les lecteurs de ce blog noteront que la mention "Droit bancaire et financier" est retenue (évidemment ce blog colle plutôt à cette spécialité), ainsi qu'une mention "droit de la sécurité et de la défense" (qui comportera des aspects Droit de la sécurité privée, thème auquel nous avons invité à réfléchir voilà bientôt 15 ans, raison pour laquelle une rubrique de notre site y est consacrée).

Certains se réjouiront, d'autres grinceront des dents. Si je compte bien, le domaine général du "Droit" pourra compter 26 spécialités. Il serait intéressant de savoir si ce travail s'est basé sur des réalités statistiques et des probabilités. J'ai pour ma part constaté un regain d'intérêt pour le bancaire et financier, et j'ai le sentiment de pouvoir organiser d'assez importantes promotions de M2 dans ce domaine, mais n'en est-il pas qui auront quelques difficultés à recruter ?

La liste émane de la Commission des présidents d'Université (CPU) ; ce n'est qu'un projet mais il est probable, d'après ce que l'on me dit, qu'il soit proche de la version finale officielle : ministérielle. Cette liste vise à limiter des spécialités qui n'en seraient pas ou qui seraient trop "pointues".

Pour la présenter, on a pris la liberté d'espacer les lignes selon ce qui nous apparaît être des "sensibilités". Ainsi, la mention "Droit bancaire et financier" a-t-elle été rapprochée des autres matières du droit des affaires - et on sait qu'elle comporte un volet de droit public... On a également isolé les matières internationales. On laisse dans

Cela étant, cette "proximité" n'a pas de valeur : ce qui comptera c'est que les professeurs qui proposent une habilitation disposent d'une équipe pédagogique pour assumer l'appellation proposée aux étudiants.

• Droit
• Droit comparé

• Histoire du droit et des institutions

• Justice, procès et procédures

• Droit privé
• Droit civil
• Droit des affaires
• Droit de la propriété intellectuelle
• Droit fiscal
• Droit notarial
• Droit du patrimoine
• Droit bancaire et financier

• Droit social

• Droit pénal et sciences criminelles

• Droit de la santé
• Droit de l'environnement et de l’urbanisme

• Droit international
• Droit européen

• Finances publiques
• Droit administratif
• Droit constitutionnel
• Droit public général
• Droit public de l’économie
• Droit des collectivités territoriales
• Administration publique
• Droit des libertés
• Droit de la sécurité et de la défense


Mardi 12 Novembre 2013
Lu 861 fois

"Droit bancaire et financier", Le Livre : Compléments et Idées. | Droit et Justice, le coin des "pros" | Méthode, le coin des étudiants | Commercial, consommation et concurrence | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Indemnisation des Préjudices | Droit des sociétés | Droit de la sécurité | Civil et Public | Direct Droit Actualités | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit | L'auteur, contact et Informations légales ISSN