hervecausse
Recherche

Informations Consultations & Missions

Consultation classique. Consultations approfondie & exceptionnelle.

Contre-consultation. Consultation sur conclusions. Consultations sur pourvoi et après cassation.

Missions de Consultation sur projet. Missions d'assistance - consultation sur montages et contrats.

Arbitrages.

Lisez la suite, cliquez ici


Inscription à la newsletter


Au pays des lois : du déclin de l'Empire européen aux nouveaux paradis.



Au pays des lois : du déclin de l'Empire européen aux nouveaux paradis.

L'ouverture de la page Legifrance, ce 10 août 2018, illustre le délire français s'agissant de l'instrument législatif, de la loi. La France et l'Europe se noient dans mille réglementations avec mille détails. Le monde court et nous tournons en rond en débats juridiques, du reste si peu utiles : l'effectivité du droit diminue avec l'augmentation déraisonnable des normes de toutes espèces et natures...

Le stratège pense alors que l'avenir est au pays et zones diverses qui vont éviter ce délire réglementaire, normatif et légal.

Le ridicule de la situation s'observe par le recours, aujourd'hui presque généralisé par la plupart des secteurs professionnels, à l'éthique. Un million de normes, que personne ne connaît, ou ne comprend s'il les connaît, ne suffisent pas : il faut de l'éthique !

Des règles éthiques !? Des normes éthiques !?

... et sinon, on souhaite, on adopte ou on revendique l'adoption de normes de... régulation ! Sans même être capable de mettre en ordre le mécanisme de régulation, sans même voir qu'il est un pouvoir - le "pouvoir de régulation" (voir sur ce thème ce blog via la barre de recherche).

Cachons cette idée, ce fait, qui porte atteinte aux trois vieux pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) usés jusqu'à la corde...

C'est l'un des signes du déclin de l'Empire européen qui, au vrai, en a comporté 2 ou 3 (d'Empires) selon les derniers siècles visés. Cet empire européen, construit sur l'Etat, sur du droit, puis sur l'Etat de droit, encore sur du droit, ne se renouvelle pas.

La cellule juridique constitutive devient maligne, le droit tue le droit, l'Etat, l'Empire européen.

Tout cela est d'une tristesse infinie.

Tout cela est rageant quand on constate que ce sont cent mille administrateurs chèrement appointés, en vérité privilégiés, qui sabordent l'Empire européen. On célèbre même quelques hiérarques politico-administratifs de rang européen qui ont alimenté la pompe à Droit jusqu'à épuiser la société.

Et on s'étonne dans le même temps que l'Europe administrative se disloque.

Mais aucune pensée ne peut arrêter ce mouvement quand les élus sont eux-mêmes issus de la caste administrative qui collabore avec la caste financière.

Un soleil noir brille sur le monde occidental qui s'anime encore avec son nucléaire... Ce serait moins triste si on commençait de l'admettre. Mais les politiques de tous calibres continuent de penser l'action publique à travers la seule loi – ce qui en vérité n'est pas "penser".

On pense alors avec amertume à ces esprits qui ont pensé le monde moderne deux mille ans ans avant qu'il n'existe, à ces têtes qui, depuis cinq siècles, ont fait la pensée qui commandaient, par nature, l'aboutissement vers l'intelligence artificielle...

Et l'on est d'une infinie tristesse.

Enfin, le cours des choses réside dans le fait, par définition, d'emporter d'autres choses.

La question qui se pose désormais, au plan juridique, un plan assez pertinent pour l'analyse sociale et politique, est celle de savoir quelles sont les normes qui seront efficientes, il est probable que ce ne sont pas les normes juridiques puisque, nationales et inapplicables, elles laissent la place à des normes internationales d'usages internationaux.

Tout ce tralala juridique des Etats nations ne va pas tenir 50 ans. L'économie, comme depuis toujours, change tout. L'espace commercial réel est rattrapé par l'espace internet qui, lui-même, est en train d'être surplombé par un espace réellement virtuel dont on parle peu.

Une observation juridique lucide permet de le voir, du moins si elle est accompagnée de multiples repères sociaux sur quelques décennies : c'est sur cet espace qu'il faut travailler, écrire et consulter pour bâtir les espaces de vie qui, demain, enchanteront le monde.

Il y a pour les petits pays, malins, flexibles et sans dogme des opportunités remarquables à saisir.

Ce sont les nouveaux paradis.





____________________________________
Illustration : Soleil noir de JC ROY.



Page (en-tête) de Legifrance ces derniers jours

LOI n° 2018-703 du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes
LOI n° 2018-702 du 3 août 2018 relative à la mise en œuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes
LOI n° 2018-701 du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les rodéos motorisés
LOI n° 2018-699 du 3 août 2018 visant à garantir la présence des parlementaires dans certains organismes extérieurs au Parlement et à simplifier les modalités de leur nomination
LOI n° 2018-698 du 3 août 2018 relative à l'encadrement de l'utilisation du téléphone portable dans les établissements d'enseignement scolaire
LOI n° 2018-697 du 3 août 2018 relative à l'harmonisation de l'utilisation des caméras mobiles par les autorités de sécurité publique

Mardi 14 Août 2018
Lu 185 fois

Consultations et Conseils Juridiques | Droit et Justice, le coin des "pros" | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias