hervecausse
Recherche


Inscription à la newsletter




Partager ce site

Flux RSS

"Devenez trader !" Le nouveau slogan commercial qui circule... et qui engagera la responsabilité des "formateurs" ?



"Devenez trader !" Le nouveau slogan commercial qui circule... et qui engagera la responsabilité des "formateurs" ?
"Devenez trader !", lancent des officines de formation. Est-ce là la conséquence de la loi qui distingue ceux qui ont une compétence en matière boursière et les autres ? Est-ce une façon d'attirer des clients sur les marchés à terme, dangereux, car très spéculatifs, pour alimenter le business ?

En tout cas voilà le nouveau slogan commercial qui circule depuis déjà de nombreux mois... et qui pourrait avoir des conséquences à terme (...).

Ces formations peuvent-elles engager la responsabilité de l'entreprise de formation ?

N'est-ce pas un "pousse à la ruine" ?

Vous donnez en quelques dizaines d'heures l'illusion d'une formation, vous donnez la possibilité à vos clients de se connecter à des plateformes permettant de spéculer vite et "bien", à nul doute ils savent remplir les cases mais savent-ils...

Mais savent-il le cours du temps et des choses.

Qui peuvent tout - ou presque -emporter en quelques jours...

Les mouvements profonds d'opinion qui font les décisions politiques.

Les innovations technologiques qui rendent un marché porteur, en laminent un autre, gèlent l'intérêt pour l'aluminium... ou donne soudainement de l'attrait à la fibre de banane...

Les conséquences d'une "Fraction armée" qui déstabilise un pays et met dans le noir ses traders mondialement spécialisés sur tel secteur... que dis-je, segment.

Une formation à la spéculation se concevrait si elle durait des années et s'ancrait dans la culture économique et sociale qui donne un peu l'intelligence des choses et des gens.

L'intelligence. Du cours de la vie... Du sens des choses... L'antithèse presque de la technique qui n'en est que l'instantané, la photo, à un instant.

Ces clients à former - déjà expert - sont-ils comme ces étudiants qui n'étudient pas pour ne jamais s'interroger, lire quelques ouvrages, suivre la presse... quand pourtant ils sont là pour étudier, ce qui est bien distinct de suivre des cours, ou même des "formations".

Qui sont-ils ces "formés", par des "formateurs" "d'entreprise de formation"... ?

Ces concepts creux qui fleurissent là-même où ils devraient ne pas même avoir à être chassés puisqu'ils sont l'inverse de la haute compétence...

Formés ou déformés à l'illusion réelles de techniques boursières qui sont l'arbre qui cache la forêt ?

Qui sont cela mais aussi la faux qui pourrait vous emporter.

Qui ose se dire formateur ?

Ceux qui vous ouvrent les yeux sur le monde ? Pas même eux.

Ou bien ceux qui vous les ferment sur l'écran d'ordres et de cours d'une plateforme boursière qui brille déjà comme votre futur malheur ?

Vous voilà mis en garde !

Mercredi 7 Décembre 2011
Lu 1326 fois

"Droit bancaire et financier", Le Livre : Compléments et Idées. | Droit et Justice, le coin des "pros" | Méthode, le coin des étudiants | Commercial, consommation et concurrence | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Indemnisation des Préjudices | Droit des sociétés | Droit de la sécurité | Civil et Public | Direct Droit Actualités | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit | L'auteur, contact et Informations légales ISSN