hervecausse
1 2 3 4 5 » ... 265

Journal de mille jours et mille pensées (An IV du Déconfinement, 11 mai 2020 - juin 2024).

Pour l'intégralité du Journal, cliquez ici ! et voilà l'actualité du journal. A lire dans le désordre ou parfois selon la chronologie.
______________________________________

"L'auteur ne connaît pas nécessairement le vrai sens de son texte", Hans-Georg Gadamer
______________________________________


Là, il pleut des morts en uniformes, et ce truc peut mal tourner !

Nouvelle-Calédonie : le retour de l'histoire, et c'est la même !

Comment disaient-ils les gens, avant qu'on leur suggère de dire "charge mentale" ? Ils disaient qu'ils avaient des soucis.

Lundi 13 mai 2024 - 203e semaine


La guerre redouble ici et là, et là-bas aussi ; les marchands d'armes sont épuisés d'être au four et au moulin de la mort.

Les États-Unis disent stop à Israël.

La violence serait de l'hyper-violence et on le déplore dans la confortable unanimité du moment, on a cependant oublié de dénoncer l'hyperviolence des films et téléfilms qui ont abruti des générations en montrant un seul mec qui en tue cent en 90 minutes, l'acteur qui joue bien l'hyper tueur en série étant devenu millionnaire...

Au début de la guerre en Ukraine et à raison de divers autres conflits antérieurs, puis postérieurs, le tigre de papier du droit international (public) a rugi ; finalement le rugissement est celui délicat du froissement de papiers, traités ou autres.

Les techniques de développement personnel ne reposent-elles pas souvent sur des techniques de sous-développement impersonnel : soit le recours aux banalités les plus admises et rassurantes ?

Lundi 6 mai 2024 - 202e semaine


L'action publique commence avec le militantisme politique dont la démocratie exige qu'il soit ordonné par des partis politiques licites avec des activités licites d'adhérents : les réseaux sociaux ne peuvent pas remplacer les partis politiques.

Après la séquence pro-palestinienne de LFI, si le Rassemblement national ne fait pas 35 % aux élections européennes ce sera une contre-performance !
(les palestiniens ont besoin d'être défendus, surtout en politique internationale, ce à quoi la République française ne me semble pas avoir renoncé, à la différence, peut-être, et mutatis mutandi, de nombreux pays arabes et voisins)

Entamer un propos en disant que le sujet ou la question a évolué est d'une grande banalité car rare est ce qui n'évolue pas... dire ça ou rien, sauf un adjectif précisant l'évolution, c'est pareil ; j'ai même eu envie d'écrire que "tout évolue", c'eût été l'extrémité inverse.

C'est au bout de la raison qu'est le droit : de toutes choses dites, pesées et considérées sort la règle.
(réflexion sur l'absolu humain qui est très relatif... et lié à ses petites possibilités)

Activiste : personne généralement sans occupation digne et sérieuse qui explique à tous les autres ce qu'il faut faire et comment dans des manifestations qui coutent un bras aux contribuables.

Le dispositif, en droit, c'est un peu la bonne à tout faire du législateur, de l'administrateur, du juge, du rédacteur...

La guerre est la décision de quelques dizaines d'homme de faire tuer quelques milliers d'hommes, ce qui peut aller jusqu'au million.


Lundi 29 avril 2024 - 201e semaine




Tableau d'éléments de vie

Tableau d'éléments de vie



Le nez est au pied
Tableau idiot
Un pied de nez ?
Rien à voir avec la main
La main est aussi au pied
Une autre est ailleurs
Coupées semble-t-il
Les mains sont coupées
Détachées
Tableau faux
Les doigts se voient mal
Les yeux de travers
L'un par rapport à l'autre
Yeux aux coups grossiers
Épais coups de pinceaux
Tableaux idiots
Et le corps ? Je ne sais
Pas un vrai portrait
La tête, si tête il reste
La tête échappe au corps
L’œil échappe à la tête !
Rien ne va avec rien
Rien ne va plus
Peintures de jeux
Corps de tête ?
Tête de corps ?
On ne voit plus ou pas.
Or plus on voit
Au sein du tableau
Ah le sein ! Qui est "au sein" !
Le sein tout rond, pointé
Le sein coupé, en coupe.
On voit tout si bien
De la main au sein
Tout isolé au tableau
Tableau des éléments
Éléments de femme
Boucherie picturale
Arrogance du geste
Dénie des vies
Négations colorées des vies
Chair couleur scalpel
Coupures de couleurs
Encore le noir de sexe
Noir qui tout délimite
De ces quelques pigments
Sans trop de rouge sang
La barbarie coule ici blanc
La main du pinceau rit parfois
Devant la femme plus que nue
Décortiquée, osée dispersée
Pour meilleure possession
Créant une ultime excitation
Voire une violation
Pour l'absolue jouissance
De l'absolue création.