hervecausse
Recherche


Inscription à la newsletter




Partager ce site

Flux RSS

Le Droit en schémas ? Ou des schémas de Droit ? De nouveaux livres : une initiative des éditions Ellipses.



Le Droit en schémas ? Ou des schémas de Droit ? De nouveaux livres : une initiative des éditions Ellipses.
La lecture est fatiguante. Nos étudiants sont fatigués. Ils voudraient bien être juristes, comprendre les phrases, les contrats, les jugements, les longues lois, les Traités internationaux épais, les sentences de plusieurs dizaines de pages... mais ils voudraient que cela viennent comme la télé, tu presses le bouton et tu ne fais plus rien, que bader.

Et si les étudiants ne l'ont pas souhaité, un éditeur l'a inventé. Et des auteurs se sont essayés.

Le Droit en schémas arrive !

La procédure civile est ainsi passée aux schémas, le droit constitutionnel également. Puis-je, à cet instant, avoir une pensée spéciale pour mes amis J. Normand et D. Turpin ? Que n'ont-ils fait de ne pas promouvoir le schéma autant qu'ils l'auraient dû !?

Le Droit en schémas, c'est un peu la télé à la culture, sans fatigue, sans complication, qu'avec des simplicfications, sans discussion, sans hésitation. Imaginez des cours en schémas ! Le rêve. Le "prof" ne dit plus rien d'intelligent, que des choses intelligibles-et-visibles : il pose au tableau, avec des formules brèves et simplistes, des ronds, des carrés, des triangles, des flèches - parfois à double sens, des zig-zags... euh non, pas des zig-zags ça posent des questions or on ne souhaiterait n'avoir que des réponses !

Des réponses ? Avec des dessins sommaires ? Des schémas ?

Que veut dire le rond, le cercle, dans lequel on place deux personnes ? A-t-il le même sens que le rectangle ? La flêche qui monte vaut-elle celle qui descend ? Et celle qui part à droite celle qui part à gauche ? Passons sur le flêche oblique, sans doute n'évoque-t-elle pas l'action oblique de notre ringard Code civil !

Et le carré, qui comprend trois juges, que veut-il dire ? Le président ne mériterait-il pas un carré dans le carré - ou plutôt un triangle, lui qui a la police de l'audience ? Comment cela se dit-il, la police de l'audience en schéma ?

Eh oui, dans un monde simple comme le nôtre il faut - à l'évidence - des choses simples comme le schéma. Simple les schémas ? Sans nul doute, surtout si tu ne te casses pas la tête avec une légende capable de donner du sens à ce qui n'en a a priori pas. La flêche n'a donc pas de sens, pas plus que la bulle, le rectangle, le trait en pointillé, le trait gras (c'est important pourtant le gras, on le sait)....

Alors quel avenir pour le schéma en droit ? A quand les notes sous arrêts en schémas, les chroniques en schémas, les article de fond (!) en schémas. Puisqu'on fait des livres, on doit en faire des volumes plus fins... Voire plus "gros" : à quand la thèse en schémas. Au titre des âneries ministérielles, ça pourrait passer : le délai de rédaction, euh de "shématisation de thèse" serait réduit à 24 mois, en dessous des fatidiques 36 mois admnistrativement souhaités : vive la recherche moderne !

C'est ce qui nous manquait depuis plus de deux mille ans : le schéma ! Les romains n'ont pas su nous transmettre le Droit en schéma et nous avons pris, au moins, deux mille ans de retard. Pensez ! Le schéma est le signe (enfin non, le signe, c'est JP GRIDEL), bon on se comprend, de la science. Grâce au schéma le droit va devenir scientifique !

Voilà une idée qu'il faut communiquer au plus vite. La pensée, la nuance, la puissance d'imagination doivent se mettre aux schémas. On va mouliner tout ça à l'informatique, et projeter les schémas - de couleurs - sur les murs pas toujours propres de nos facultés ; et ce de façon à ne pas accroître celles (de facultés) de nos meilleurs étudiants mais à satisfaire les grandes foules de spectateurs de schémas.

Ce faisant, nous aurons, c'est schématique, fait un grand bond vers les grandes écoles ; celles, vous savez, qui font des docteurs ? Non ! des... probablement ...des "grands écoliers" ! N'est-ce pas comme cela que l'on nomme ceux à qui on apprend tout sur tout en trois ans et ... bien sûr, en schémas ?

Oh je sais, j'exagère, la pédagogie exige les schémas car avec eux : on visualise ! Qu'on se le dise ! Eh oui, car la pensée n'est pas une visualisation, elle est, il est vrai, pour notre beau pays d'intellectuels, de parler de tout et de rien dans tous les sens et surtout celui du moment. Passons.

Oui le schéma peut aider une puissante et belle explication pour la synthétiser. Oui. Je sais. Mais si j'ai un peu tapé fort c'est sans doute que j'ai vu la question sous forme... schématique...

Vendredi 3 Octobre 2008
Lu 6291 fois

"Droit bancaire et financier", Le Livre : Compléments et Idées. | Droit et Justice, le coin des "pros" | Méthode, le coin des étudiants | Commercial, consommation et concurrence | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Indemnisation des Préjudices | Droit des sociétés | Droit de la sécurité | Civil et Public | Direct Droit Actualités | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit | L'auteur, contact et Informations légales ISSN