hervecausse
Recherche

Inscription à la newsletter



De guerre blessé



Les armes battent la terre
Les campagnes et les villes
Les bombes sillonnent le ciel
Les jours clairs
Comme dans l'air gris des nuages
Et tremble la terre remuée atterrée

La terre, la voilà
La terre tailladée de tranchées
Où se sauvent les vies
Où se mènent les combats
Terre tailladée
Où l'on enterre les morts
Les morts qui partent sous terre
Avec une modeste croix
Avec si peu de larmes
Car crépitent les armes

La terre, simple, la voilà.
Terre jonchée.
De corps, de membre, de morts.
En traces des crimes
Qui sur des générations pèseront
Terre trouée, entaillée, tailladée
Où l'on enterre les morts
Qui ont préféré leur terre à leur vie
Qui ont préféré la vie des leurs à leur vie.

La terre la voilà.
La terre de la liberté.



Samedi 2 Avril 2022
Lu 37 fois

L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Consultations et Conseils Juridiques | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés et des groupements | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | Littérature, écriture et poésie | Champagne !