hervecausse
Recherche

Inscription à la newsletter


Effondrement juridique...



La Cour de cassation en tant que Haute cour (non) du "quais de l'horloge" (non) statuant au 3e degré de juridiction (non) a, pour confirmer l'arrêt d'appel (non), rappelé (non) ...

L'effondrement général est sans doute difficile à cerner tant le sentiment, lui, désespérant, biaise l'opinion. Mais de façon générale, ce qui est très inquiétant, et on quitte alors l'effondrement du vocabulaire juridique (et donc institutionnel), on change alors de registre, c'est que les institutions servent à peu et soient dépassées, souvent à raison de dysfonctionnements internes grossiers..., dysfonctionnements contre lesquels personne ne dit rien. Pas plus de deux mandats de quatre pour toute personne élue ou désignée par ou dans une institution publique ou subventionnée par de l'argent public, le seul moyen de sauver les institutions est de faire tourner les dirigeants (et les dociles équipes).


#effondrement

Lu 222 fois

L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Consultations et Conseils Juridiques | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés et des groupements | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | Littérature, écriture et poésie | Champagne !