hervecausse

Les rues rieuses sourient



Les rues rieuses sourient
Les trottoirs, rues et boulevards
Peignent des paysages
Où de vifs arbres bavards
Animent leurs visages

Immobilité mobile
D'un espace de marche(s)
L'étendue de la ville
Se jonche de quelques arches

« En son sein » la ville... non mais, en son sein... sérieusement !

Dans la claire ville au jour
Sapiens spermatozoïde
S'agite et partout court
Excitation bizarroïde

Tous perclus d'atavisme
Les gens usent leurs âmes
La ville bouge de mille dames
Et hommes sans lyrisme

Pousser les aiguilles du temps
Précipite vers le néant
En ignorant le présent
Qui pourtant lui n'attend

L'humain se dit s'agitant
Qu'il signe bien sa distinction
Qu'il affiche sa cognition
Alors qu'il perd son temps

De vie au vrai il s'active
Tel déjà l'ancêtre « LUCA »*
Simple cellule de vie vive
Voilà qu'est réglé notre cas

La rue elle n'est naturelle
Qui est pensée pour durer
Parfaitement artificielle
Et sait les millénaires endurer

Les rues et grandes avenues
Se rient des passants aux pas
Trop pressés et sans vues
Qui courent au trépas

La rue sourit au mendiant
Qui comme elle regarde
Alentours le moment fuyant
Au passage de sa cocarde.





___________________________
* Sur l'acronyme LUCA (Last Universal Common Ancestor)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dernier_anc%C3%AAtre_commun_universel







Lu 141 fois

L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Consultations et Conseils Juridiques | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés et des groupements | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | Littérature, écriture et poésie | Champagne !