hervecausse
Recherche

Inscription à la newsletter



Littérature, écriture et poésie
Vivement les Fêtes de Juin ! Il y aura ensuite Il y aura bien vite Les Grandes fêtes Des millions de têtes Au soleil flanquées Non plus planquées Vous verrez l'air libre Qui de vos sens vibre Reverrez tout haut le bleu Au sept côtés crapuleux Soulignés par vingt milouins Volant dans ce mois du juin Ils entendront les arbres...
Un fin filet de fumée Quelques lueurs oranges Le diable de feu entame son jeu Il fête discrètement son heure Il a attendu quelques siècles Il a couvé ces dernières heures Il a saisi sa chance La fumée pousse en bouffées Il danse à présent On s’interroge au loin Plus près, l’orange est vif La flamme a donc surgi Bien plus bas...
C'est Noël ! Le temps des guirlandes est venu ! La ville éclaire ses avenues ! Les cœurs vifs enluminés Entourent les présents à amener La vie s'embrase de ces périodes Où, à la force, le bonheur qui rode Chasse aux oublis le moindre pleur Pour resplendir à tout quart d'heure Voilà l'arbre déguisé en sapin Habillé de couleurs...
Tout en pleurant Pleurent les arbres Pleure la vie Pleure ta vie Pleure ma vie Disent les arbres Disent les ans Disent tes mois Disent mes jours Entend les arbres Entend leurs bruits Entend tes fibres Entend mes feuilles Vois donc le bleu Le cèdre bleu Vois il éclaire Un peu tes yeux Vois donc mon cœur En amoureux D’idées...
L'amour dure trois ans Je l'ai lu, il me souvient J'ai compris Les garçons n'aiment pas l'amour Ils l'aiment comme une bière Une soirée chaude Une balade d'un jour Pas plus Ils ne savent donc pas Que l'amour dure trois ans Pas plus Je l'ai lu Et puis tu me l'as dit L'amour dure trois ans Dans ton regard champagne Tout de suite...
 
1 ... « 4 5 6 7 8 9 10