hervecausse
Recherche

Repères

En fin de lecture, un clic pour partager l'article

En fin de lecture, un clic pour partager l'article
... sur Linkedin, Twitter...

Inscription à la newsletter



Flux RSS

Des notes, tes notes !



Des notes !


Des ondes ont fait croiser au loin
Quelques paroles qui rendent fou
Et enfermées en nous avec soin
Pour oublier de leur tordre le cou

Un matin bleu j’entendis ta voix
Lointaine et tantôt si connue
Qui à nouveau frappait en moi
Au son de tes mots accourus

Ils avaient l’élan cru de la force
D’antan quand à voix pleine
Tes yeux savaient décoller l’écorce
Qui pinçait au cœur pour la reine

La pureté nette de ces mélodies
Saisit en moi des espaces de charme
Restés vierges voire inédits
Des coups fermes de tes armes

L’inquiétude de ce flux magique
Intonations trop hautes et légères
Lancinait la folle indolente tactique
De toutes tes années cavalières

D’un bateau soi-disant vert et blanc
A traîner sur les trottoirs de ta vie
Jusqu’aux « sans nom » pris pour amants
Chantent toutes tes envies et avis

Vivre avec toi aux replis de tes âmes
Vives, changeantes et bouleversantes
Vivre la femme voire encore la dame
Vive l’enfant déjà l’adolescente !

J’étais en toi quand par tes cordes
De notes en mots tu composais
Passions, visions et miséricorde.
Tous vinrent en moi cette fois reposer.




Mercredi 16 Octobre 2019
Lu 400 fois
< >

Mercredi 17 Juin 2020 - 15:37 Lueurs fascinantes du fascisme

Mercredi 17 Juin 2020 - 12:00 La poésie fait son show

Consultations et Conseils Juridiques | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Littérature, écriture et poésie | Champagne !