hervecausse
Recherche


Inscription à la newsletter




Partager ce site

Flux RSS

Droit des obligations, par Marius TCHENDJOU (éd. Vuibert)



Droit des obligations, par Marius TCHENDJOU (éd. Vuibert)
Le "Droit des obligations" de Marius TCHENDJOU est l'occasion de signaler un ouvrage et un auteur, mais également un éditeur, Vuibert, qui a créé une collection, "VUIBERT DROIT", dirigée par le professeur Frédéric DEBOVE. On remercie l'éditeur et l'auteur de cet envoi très intéressant.

Ce livre est d'abord très intéressant pour les étudiants pour sa forme, nous voulons dire pour sa dimension. En effet, en s'étirant jusqu'à 316 pages, il se situe entre les mémentos, pratiques mais dont les étudiants abusent, et les ouvrages qui, à l'opposé, se veulent exhaustifs et que nombre d'étudiants ne parviennent pas à surmonter.

C'est donc un format intéressant pour les étudiants : au plan pédagogique, le discours déployé explique la matière sans risquer l'enlisement. On sait en effet que, pour la plupart des étudiants, les approfondissements risquent de les perdre. Pour autant, on relève que les étudiants pourront approfondir chaque thème. En effet, à chaque page, le discours de Marius TCHENDJOU est étayé de diverses références. L'auteur référence également les dispositions qu'il présente (les articles de lois et codes...), ce qui permet encore d'approfondir (les étudiants manquent de lire la loi qui est pourtant la principale source du Droit).

On notera toutefois que l'ouvrage traite du droit des obligations conventionnelles et non des cas de responsabilités délictuelles, soit de la responsabilité délictuelle ; dans la tradition de l'enseignement, il ne traite pas non plus de ce que l'on appelle, usuellement, le régime des obligations (et notamment des obligations à trois personnes comme la subrogation, la délégation ou la cession de créance).

Ainsi, la base du droit des obligations y est traitée dans un premier titre (le contrat) et un second (les quasi-contrats) qui est beaucoup plus rapide. On notera que l'ouvrage a sa spécificité car, en plusieurs endroits, il attire l'attention des étudiants sur des mécanismes qui entourent les contrats et qui aident à les comprendre. Ainsi trouve-t-on quelques lignes sur l'action en justice (l'action de groupe), ou encore sur la qualification du contrat (précision sur la qualification des actes juridiques qui est accompagnée d'une mention sur la qualification des faits) ou, autre exemple, sur la mise en demeure.

On félicite donc les acteurs de cette très intéressante publication et on souhaite donc une bonne lecture aux uns et aux autres !

Lundi 25 Janvier 2016
Lu 1611 fois

Méthode, le coin des étudiants | Droit et Justice, le coin des "pros" | Commercial, consommation et concurrence | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Indemnisation des Préjudices | Droit des sociétés | Droit de la sécurité | Civil et Public | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | L'auteur, contact et Informations légales ISSN