hervecausse
Recherche


Inscription à la newsletter




Partager ce site

Flux RSS

Le droit selon STAR TREK, par Fabrice DEFFERRARD, préf. Emmanuel JEULAND, éd. mare & martin.



Voilà qui va en surprendre plus d'un ! Un livre de droit tiré de Star Trek ! L'originalité tirerait à la provocation si des tragédies récentes n'avaient relié le droit et la justice à quelques dessins ou caricatures. Là, tout de suite, nous avons tous en tête que l'oeuvre culturelle importe pour stimuler nos sens, notre goût de la liberté, de l'humanité, notre sentiment de justice et le besoin collectif de droit (ou de Droit, si vous préférez).

Alors, si Fabrice DEFFERRARD s'éloigne du droit positif pour entrer dans des univers filmographiques, scénographiques et littéraires de science-fiction, on comprendra que l'entreprise n'est pas vaine. Il suffit d'ailleurs de compulser l'ouvrage quelques minutes pour s'en convaincre. L'oeuvre bien faite n'est jamais vaine.

L'écriture, pure, précise, sert à chaque page à l'alliance - par-delà les temps stellaires - entre l'oeuvre artistique et l'oeuvre juridique - les systèmes juridiques, ou les codes ou les lois pour faire plus simple. La conviction se forge vite qu'il n'y a ni récitation de Star Trek, ce qui serait une sorte de parasitisme de Gene Roddenberry, ni récitation du droit positif. Il y a une oeuvre parfaitement originale qui donne une nouvelle dimension, et à l'oeuvre de Star Trek, et au droit.

Plus pratiquement, alors que le droit est vu comme poussiéreux, le livre de Fabrice DEFFERRARD montre l'omniprésence du droit dans cet univers futuriste. L'imagination n'a pas pu éliminer l'un des premiers fondements des sociétés humaines. Le droit. Le Droit. Le droit maltraité par ceux qui ont à l'élaborer. Vulgarisé jusqu'à la bêtise par quelques émissions médiatiques... Dédaigné par nombre de professionnels qui se croient ainsi modernes. Délaissé au profit de matières des sciences sociales intelligentes... ce qu'il ne serait pas.

Mais voilà, à travers les temps, l'un des vecteurs et signe de progrès d'une civilisation est le droit,

"Le droit selon Star Trek" est ainsi une oeuvre de combat pour une discipline qui en a besoin.

Dans ce contexte, l'art de l'auteur se note qui consiste, à partir d'événements de Star Trek, à revenir à des notions et mécanismes connus des juristes et que les non-juristes pourront apprendre et, surtout, que les apprentis juristes, les étudiants, pourront réviser de façon originale.


Il se pourrait que ces notions et mécanismes, ainsi présentés, à partir des situations de Star Trek, s'apprennent mieux qu'à partir de notre quotidien. Sans doute n'apprendront-ils pas de façon suffisante, mais peut-être comprendront-ils mieux le problème posé (la situation à solutionner), l'intérêt de la règle (qui donne une solution) et peut-être même qu'ils entreverront la possibilité de discuter la règle (selon les méthodes admises : c'est être juriste).

Tout y passe, la personnalité, la preuve, la vie privée, le principe de la légalité des délits et des peines... L'auteur a retrouvé de multiples cas (concrets) pour tenir son discours, sur fond de sources (Directives) et de méthode(s) (les raisonnements), en dépassant la "frontière" séparant le droit public du droit privé.

L'ouvrage va plus loin, comme le note le préfacier, Emmanuel JEULAND, qui a relevé que l'auteur se sert des écrits de théorie du droit, c'est dire que ce travail peut intéresser divers chercheurs et qu'il est inédit.

Il y a manifestement un pari pour les éditions mare & martin à éditer cet ouvrage dans une "Collection Libre Droit". Mais les éditeurs ne sont-ils pas là pour créer des dimensions nouvelles et non rabaisser le livre juridique à un produit de supermarché, à un consommable bas prix et pour tous ? Le pari est ici celui de former les esprits au lieu de les remplir... une belle entreprise !

Mardi 3 Mars 2015
Lu 3850 fois

Méthode, le coin des étudiants | Droit et Justice, le coin des "pros" | Commercial, consommation et concurrence | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Indemnisation des Préjudices | Droit des sociétés | Droit de la sécurité | Civil et Public | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | L'auteur, contact et Informations légales ISSN