hervecausse
Recherche

Inscription à la newsletter




Repères

Un blog de professeur d'université. Nota bene.

La liberté d'expression des universitaires est reconnue de valeur constitutionnelle non pas parce qu'elle intéresse les chiens et les chats, mais des femmes et des hommes qui ont à s'exprimer en leur science, en leur discipline, ce qui finit souvent par déboucher par des considérations sociales et politiques et par des positions, lesquels, souvent, mettent en cause diverses autorités.
L'expression des universitaires doit être modérée et objective. En mon âme et conscience, car il n'existe aucune instance nationale de référence, ni aucun protocole, je juge que mon blog est modéré et objectif, au vu des circonstances publiquement connues. Il juge et apprécie des décisions publiques, qui sont des décisions juridiques, que le juriste doit entendre, comprendre et, sinon, qu'il est libre de critiquer. Les médias ne sont pas les seuls à informer le public.
Nous avons pu ainsi accorder au gouvernement que le confinement, sur la base de l'article L. 3131-1 du CSP, dans sa rédaction du 15 mars, était logique. La logique des analyses ici faites ne sont pas partisanes. Il est utile de le mentionner.
Des billets sont critiques. On s'attache à ce qu'ils disposent toujours de réalités juridiques justifiant nos opinions. Une analyse, peut ainsi évoquer l'épistémologie et la philosophie des sciences, laquelle est la reine de l'interdisciplinarité dont les pouvoirs publics disent l'importance dans les enseignements supérieurs. Personne ne saurait s'y soustraire, pas même la science médicale. Quand la plupart des sciences exactes s'y soumettent. La forme littéraire de l'éditorial est parfois utile après mille analyses juridiques techniques publiées, elle est la suite de la construction d'une pensée et d'une méthode. Car les méthodes sont nombreuses, ici ou ailleurs.

Partager ce site

Liber amicorum Vincent Durtette, Regards sur la défense pénale, éd. Mare & Martin, Collection « Droit & Science politique », Tome 5



Liber amicorum Vincent Durtette, Regards sur la défense pénale, éd. Mare & Martin, Collection « Droit & Science politique », Tome 5
Une série de collègues et amis, experts du procès et du droit pénal, publient les actes d'un colloque en la mémoire de leur ami disparu. Voilà la note de présentation de l'ouvrage.

Praticien audacieux et sensible de la matière répressive, le bâtonnier Vincent Durtette fut aussi un professeur qui avait à cœur de mettre son art et ses connaissances au service de la Faculté. L’ensemble des contributions de cet ouvrage se veut un hommage embrassant une discipline qu’il affectionnait – la défense pénale –, dont il avait très tôt saisi la permanence, les exigences et la nécessité.

Histoire du droit criminel, procédure pénale et droit du procès… Le lecteur trouvera dans ce livre un état d’esprit figurant l’unité d’un homme et la grandeur de ce qu’il a toujours souhaité pour nous-même.

Interventions et Auteurs
L’avocat et la défense pénale, Bernard Bouloc, Professeur de droit privé et sciences criminelles de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Une défense « clandestine » ? Notes sur la prohibition des conseils dans le procès criminel de la fin de l’Ancien Régime, Antoine Astaing, Professeur à l’Université Nancy II
La chambre de l’instruction et la défense du « mis en examen », Didier Guérin, Conseiller à la Chambre criminelle de la Cour de cassation, ancien président de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles
Les faiblesses de la défense en matière pénale, Thierry Levy, Avocat à la cour d’appel de Paris
Les problématiques spécifiques posées par la criminalité sérielle, Gérard Chemla, Avocat à la cour d’appel de Reims
Regard sur les nullités en matière pénale, Gérard Clément, Professeur à l’Université de Reims, Doyen honoraire de la Faculté de droit et de science politique
Les mystères de la cour d’assises, Fabrice Defferrard, Maître de conférences à l’Université de Reims, Directeur de l’Institut d’Etudes Judiciaires
La défense des condamnés, Martine Herzog-Evans, Professeur à l’Université de Reims
L’inexorable anéantissement des droits de la défense sous Vichy, Mariannick Bourguet, Maître de conférences à l’Université Nancy II
Rapport de synthèse, Jacques Normand, Professeur émérite de l’Université de Reims

Pour commander
Céline Gaubichet : 01. 40. 20. 98. 38.
Ou directement sur le site de Mare & Martin en cliquant sur le lien ci-dessous :
www.mareetmartin.com

Mardi 1 Décembre 2009
Lu 2452 fois

Consultations et Conseils Juridiques | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Littérature, écriture et poésie | Champagne !