hervecausse
Repères

Environ 1500 notes juridiques à trouver sur Direct Droit

Environ 1500 notes juridiques à trouver sur Direct Droit
Utilisez la barre de recherche pour trouver un texte (saisir des mots différents : la recherche joue sur les intitulés d'articles) et puis les tags, plus sympathiques ? Les rubriques sont aussi utilisables. Vous pouvez aussi saisir dans Google " thème / mot+ Hervé Causse". Dix ans de référencement rendent la recherche souvent assez efficace. Vous pouvez également consulter mon CV, mais la liste n'identifie pas chaque publication (200 commentaires d'arrêts publiés chez divers éditeurs ces dix dernières années), à retrouver en synthèse dans l'édition de Droit bancaire et financier en 2022. Bonne visite.

En fin de lecture, un clic pour partager l'article

En fin de lecture, un clic pour partager l'article
... sur Linkedin, Twitter...

Recherche


Pensées. Journal de mille jours et mille pensées (An I du Déconfinement, 11 mai 2020).



*Les pensées de la semaine*


Le Bitcoin présentée en escroquerie mondiale : retour à la réalité du monde politique ou de la politique du monde.

La disparition d'un ancien président de la République évoque le temps béni où l'Etat contrôlait la parole publique : là, tout le monde s'y met, même les alliés qui l'ont battu dans les urnes.

L'ère du vide. L'air du vide. L'aire du vide. Comme un trop-plein de vide ! *

A propos d'un article 24 concocté au Parlement, les médias répètent sans s'interroger une seconde sur la perspective d'un "réécriture complète" ; la "réécriture" - tout court, il est vrai, c'était un peu faible au plan marketing. *

"Les critères" : la preuve que l'auteur n'a pas compris le critère. *

30e semaine, 30 novembre 2020 *




Le football, le premier dans son espèce, est devenu un fait social, culturel et politique mondial, accessoirement un sport. *

La main de Dieu, posée sur le football, en a fait un objet-monde. *

Le chemin, la piste, la route, la voie, le sentier, l'allée, la rue : et le trottoir ? *

De la poésie du Code rural... "Les volailles et autres animaux de basse-cour qui s'enfuient dans les propriétés voisines ne cessent pas d'appartenir à leur maître quoi qu'il les ait perdus de vue." *

Dans une élection, outre la surface du débat d'idées, il y a toujours des bras du dessous qui portent ou au contraire tirent vers le fond. *

Le juriste ne perd jamais son temps à réfléchir au seul mot droit ! *
(voyez les pensées ci-dessous)*

On est parti la semaine dernière du droit positif pour finalement proposer le droit fugitif et le droit créatif : des hérésies juridiques. Nous en aurions d'autres mais nous nous refusons à détailler ce programme susceptible de tourner en déraison. Songez. Droit constitutif. Droit négatif. Droit putatif. Droit exhaustif. Droit distractif. Droit élusif. Droit évasif. Droit disruptif. *

29e semaine, 23 novembre 2020 *




Le droit en "if", on s'amuse sérieusement cette semaine pour les "premières années" de droit ou de sciences sociales, avec : le droit positif, les droits subjectifs et quelques notes originales ou inventions en "if"... *

7. Le droit créatif pourrait être la pensée juridique des auteurs qui se forme par des analyses, des opinions et avis et parfois avec des concepts neufs ou, plus souvent des notions neuves ou qui aboutit à une définition doctrinale que la loi n'a pas su poser mais qui la résume ; cette création donne du droit ; lui aussi on pourrait le désigner : le droit créatif éviterait de prendre pour intelligence juridique la récitation juridique du droit positif qui commença cette semaine. La boucle est bouclée. *

6. Le droit fugitif n'existe pas dans la littérature juridique, il faut donc l'inventer : c'est le droit instable que le Parlement adopte qui s'appliquera parfois dans quelques temps, avec un délai, mais seulement pour quelques temps, car les élections changeront les hommes et la nouvelle majorité changera ce droit. Il désignerait, si on adoptait l'expression, l'instabilité de la règle de droit. *

5. Le droit successif, lui, est parfaitement identifié par un célèbre Vocabulaire juridique en "droit d'un héritier dans une succession ouverte", droit apte à la cession et à la substitution ; ce droit certain est plein d'incertitudes car l'héritier saura de ce dont il hérite après des comptes, accords et opérations qui sont une part du charme du droit des successions. Hum... *

4. Le droit potestatif, les droits potestatifs, l'usage de la langue pousse ici à l'emploi du pluriel, comme si l'on était rassuré d'utiliser le pluriel pour attester de l'existence du droit potestatif (au singulier, in specie) ; il est une espèce qui n'est pas toujours signalée ; il est un type de droit subjectif qui permet à son titulaire de modifier unilatéralement (caractéristique !) une situation juridique, par exemple le droit d'option permet de réaliser le contrat en levant l'option de contracter (vendre, acheter ou autre) ; dans le contrat, le droit potestatif modifier la situation juridique en cause dans des sens divers jusqu'à l'anéantir. Il invite l'étudiant à des lectures pointues : toutes les introductions au droit n'en parlent pas. *

3. Le droit subjectif se met souvent au pluriel (les droits subjectifs) pour se distinguer et idéalement s'opposer au droit objectif. Ce dernier évoque le droit de la société, les droits subjectifs, eux, évoquent "nos" droits, nos prérogatives individuelles ; la combat a existé sur cette vue du Droit, au début du XXe siècle, car il est personnel, égoïste, bref justement "subjectif" ; aujourd'hui, on pourrait plutôt lui reprocher d'être une description grossière de situations très diverses ; si le subjectif demeure, l'intensité du droit peut peut-être varié sous l'influence de la nature qu'on lui imagine car il s'exerce contre des entités ou dans des contextes fort divers (pensez au droits sociaux que les syndicats travaillent au quotidien...). *

2. Le droit objectif, Droit objectif, désigne l'ensemble des règles de droit, soit le droit comme un tout (un système dit Malinvaud...) ; l'expression ne figure pas au Dictionnaire des expressions de H. Roland, comme aucune autre de ce genre du reste ; c'est que l'expression est académique, utile pour expliquer le droit, peu utile pour la pratique (j'ai dit peu, et non "pas"). Dans le droit objectif, puisqu'il contient toutes les règles, il y a les règles de droit dont la loi dit qu'elle seront applicables à terme : dans six mois, un an... Voilà des règles qui ne sont pas du droit applicable actuellement (vous voyez la distinction si vous avez bien lu le point 1, la pensée du lundi). A creuser. *

1. Le droit positif, l'expression désigne le droit actuel ou actuellement applicable, la loi en tête mais avec toutes les autres sources juridiques ; mais alors l'expression paraît se confondre avec celle de "Droit objectif" ; ainsi et déjà ce point d'évidence, sur le "droit positif"), peut faire sourciller car l'expression "droit positif" n'est pas sous toutes les plumes. C'est qu'elle renvoie au positivisme qui est plus qu'une expression mais une philosophie du droit attachée à la force étatique et à l'Etat.

(auteurs consultés : J.-L. Bergel, J.-L. Halpérin, J.-L. Sourioux, Ph. Malinvaud, H. Roland) *

28e semaine, 16 novembre 2020 *




Le système chez F. W. J. von Schelling ça fout le trouille : il est la configuration requise pour la philosophie elle-même ! *
(pour ceux qui ont le tort de ne pas me suivre : le système est condition et colonne vertébrale de la pensée elle-même...) *

La science, une simple convention sociale sur un paradigme, fabuleux : seul un physicien épistémologue peut ce trait de génie ! *

Il est temps d'organiser le Rassemblement du Peuple Français
* 11 novembre 2020 *

L'officiel est devenu un peu tout et rien du tout : certains considèrent utile de rendre officiel le sens et la teneur de leur sexualité, la presse dira que c'est officiel. *

Est officiel ce qui émane de l'autorité compétente pour annoncer ce qu'elle proclame.
(ces derniers jours le mot certified circule pour des résultats électoraux) *

Les médias sont un pouvoir dont celui, entre autres, de dire au vu de certitudes (...), une décision ou un résultat avant sa proclamation officielle. *


27e semaine, 9 novembre 2020 *


*L'intégralité du Journal de mille pensées, cliquez ici pour la suite *



___________


Le journal est à peu près tenu journalièrement depuis le 11 mai 2020.


Samedi 21 Novembre 2020
Lu 1609 fois
< >

Mercredi 11 Novembre 2020 - 01:36 En 19 (Commémoration, Guerre 1914 - 1918)

Mercredi 11 Novembre 2020 - 01:34 Marius

L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Consultations et Conseils Juridiques | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | Littérature, écriture et poésie | Champagne !