hervecausse
Recherche

Repères

En fin de lecture, un clic pour partager l'article

En fin de lecture, un clic pour partager l'article
... sur Linkedin, Twitter...

Inscription à la newsletter




Flux RSS
Professeur d'Université, Hervé CAUSSE a une longue pratique du Barreau, il est spécialiste de droit des affaires, domaine dans lequel il consulte. Direct Droit analyse les procédures, cas de responsabilité, contrats et institutions du monde économique. Justiciables, consommateurs ou professionnels, professionnels du droit et étudiants suivent ainsi quelques problèmes du moment et les pistes de solutions.

Pensées. Journal de mille jours et mille pensées (An I du Déconfinement, 11 mai 2020).



Ces derniers jours, notes sur le pouvoir, en vérité j'ai des jours d'avance, je croyais être en retard.


10e semaine, 13 juillet 2020


9e semaine, 6 juillet 2020


8e semaine, 29 juin 2020

Le suppléant du député n'est ni élu, au sens strict, ni autrement reconnu jusqu'au jour, hypothétique, où il devient député : l'attente étant insupportable il se fait appeler "Député suppléant".

"Président de Région" : bien mieux que président de Conseil régional qui est l'appellation légale !

La recette classique pour constituer un gouvernement à savoir un peu de... quelques-uns qui... au moins un... mène à la faillite, mais tranquillement.

Le moindre mandat étouffe d'orgueil le citoyen plus qu'il ne le dote de créativité, ainsi les adjoints au maire se font-ils appeler "Maire-Adjoint". (CGCL, article L2122-2 : "Le conseil municipal détermine le nombre des adjoints au maire sans que ce nombre puisse excéder 30 % de l'effectif légal du conseil municipal.")

Tous les pouvoirs dégringolent et subissent un effondrement qui laisse des façades : est-ce la liberté ?

La Justice est une grosse administration qui se prend pour une grande vertueuse.






~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Léonard de Vinci... l'illustration en méthode...
Léonard de Vinci... l'illustration en méthode...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~



7e semaine


Mettre à bas quelques vieilles statues : qui donc peut analyser cela ?

Tous les pouvoirs dégringolent et subissent un effondrement qui laisse des façades : est-ce la liberté ?

La Justice est une grosse administration qui se prend pour une grande vertueuse.

Mettre à bas quelques vieilles statues : qui donc peut analyser cela ?

Qui dit société de flux, dit société des reflux.

L'interruption du flux est le paroxysme de la crise sociale actuelle poussant à tout, voire n'importe quoi, pour rétablir les flux

La société des flux se caractérise par une sorte de folie qui confond le flux et la vie.

Quelques notes sur le flux, les flux : quelques pensées constitueront parfois une suite de pensées...

6e semaine

Société des flux, de l'électricité, de l'eau, des ondes et des circulations diverses dit : une société gouverné par les flux !

Ce matin, un dit "ce qui se passe en ce moment", mal dit : ce qui se passe c'est surtout ce qui ne se passe pas...

Le juste et l'utile, banal comparé à l'injuste et l'inutile !

Durant un temps long j'ai été sensible à cette idée que notre société est une société des flux, je n'en ai rien tiré de précis, ce ne fut qu'un flux.

L'œil du poète lit plus loin que tout autre.

A une question posée une réponse "no comment" vaut soit un "je ne sais pas répondre", soit un fort différent "je ne veux pas répondre", les deux appelant une autre question (pourquoi ?) : "no comment" c'est vraiment une supercherie à la mode !

Entre le concept et la chose, c'est encore le concept qui fait le lien entre les deux.

Pensée du lundi, soyons un peu dans le difficile... pour commencer la semaine.


5e semaine

Artefacts, artifices, artisanal, arts : articulations.

Le concept de "soupçon avéré", par un ministre suggéré, qu'un jour n'aura duré, l'homme l'a retiré.

Le "soupçon avéré" pourrait rester - un peu injustement car il y a pire - comme le signe de cette société au verbe creux où le concept est devenu un détail alors que sans lui aucune pensée n'existe.

Une société peut-elle, par une sorte de crise de nerf, tomber dans le chaos ? Pas une crise budgétaire, ni monétaire ni sanitaire : juste une crise nationale.

La société ouverte est revendiquée avec un tel esprit de fermeture qu'on sait où on va.

La profondeur de pensée c'est le lieu où l'un se noie et l'autre s'accomplit.

J'ai le sentiment que le juriste est une sorte de physicien de la langue qu'il pratique en théorie, avec des lois, des sortes d'équations, et en pratique avec des actes juridiques - qui valent bien le laboratoire.






4e semaine

Pierre Teilhard de Chardin a sa rue dans Clermont-Ferrand, derrière l'Ecole de Droit : curieux.

Maurice Blondel qui soutient l'existence de la "pensée pneumatique" n'a pas sa rue à Clermont-Ferrand.

Que la Providence nous garde de l'Empire du dire qui s'effondrera face aux Empires du faire.

Prince qui tarde à confiner, retarde à "déconfiner".

De Gaulle par-ci et Charles de Gaulle par-là, et les anniversaires, et tout ça... les Français et quelques élites ne réalisent donc pas ce qu'ils prendraient dans les gencives si le Général revenait au pays des veaux !

Un célèbre penseur, avec sa méthode, aurait pu inspirer les juristes pour envisager le cas du "Droit du droit".

L'Université Numérique : une honte, je vous le dis, une honte ! On en reparle en... 2050 ?! Si l'Université existe encore.



Troisième semaine

La spécialisation c'est vraiment un truc à éviter, regardez : Federer, Nadal, Djoko...

L'enseignement général, il plaît dans le monde de l'éducation et généralement pas dans le monde dit "professionnel" : à chacun sa profession !


Pour bien plaider devant un juge non-professionnel, il faut soigner et rendre belle l'histoire que l'on raconte.

Entre le nombre et le mot, entre compter et le dire, il y a sans doute quelque chose, et à côté aussi.

Le monde d'après c'est : tout le monde doit acheter une bagnole !

Tous les mots auraient au moins vingt sens ont pu déterminer quelques logiciens entichés de sémantique : êtes-vous bien sûr d'avoir compris cette phrase ?

Lire un bon dictionnaire illustré, qui doit être dans toute "maison", voilà qui forme l'esprit d'un enfant et fait un citoyen.



Deuxième semaine

L'écriture n'est pas un fait extérieur, un produit, elle est plutôt un calcul intérieur.

Un bon médecin c'est celui qui te dit de corriger plein de trucs dans ton "bilan" quand tu n'as rien, et qui te dit que ça va aller quand tu risques de mourir.

La plume d'oie et un bon papier, je vous le dis ! Un papier, que dis-je ? Un parchemin ! Là est l'humanité.

L'auto-école, c'est l'occasion d'apprendre à rouler en frôlant les trottoirs comme tu ne le feras jamais plus dans ta vie !

Beaucoup on raté leur vie parce que leur seule ambition a été d'écrire des livres, or l'incertitude du concept de livre est immense.

J'adore les gens qui écrivent des pages entières sur "l'impensé machin" ou "l'impensé truc" : quel culot quand même !

Déconfinement : terme qui met fin aux illusions de penseurs d'occasion qui, confinés, s'imaginèrent en défenseurs des libertés publiques.

Première semaine

Pic de la Mirandole, génie d'il y a quelques siècles, s'était attaqué à l'absurdité de l'astrologie : pour se rater, il s'est raté !

Je crois que je ne crois plus en rien, ce qui me dérange beaucoup puisque c'est croire encore.

Pour certains, avoir toujours hésité à croquer des hosties est un petit réconfort en période de crise sanitaire.

Les meilleures universités sont celles qui fonctionnent comme des écoles d'autodidactes.

Le temps de l'enfance, c'est l'imagination en sa puissance.

L'avocat s'écoute beaucoup parler, mais la véritable catastrophe c'est quand même lui ne s'écoute plus.

Il est grand temps de discuter de l'éthique de l'éthique.

[11 mai 2020, première semaine]






__________________________________________

Dans cent jours il y aura ici cent "pensées".

Dans mille, mille.

Si la providence le veut.





Mercredi 1 Juillet 2020
Lu 601 fois
< >

Mercredi 17 Juin 2020 - 15:37 Lueurs fascinantes du fascisme

Mercredi 17 Juin 2020 - 12:00 La poésie fait son show

Consultations et Conseils Juridiques | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Littérature, écriture et poésie | Champagne !