hervecausse
Recherche

Inscription à la newsletter



Devenir professeur d'université sans concours mais par promotion interne : du "repyramidage" (décret n° 2021-1722 du 20 décembre 2021, et arrêté du même jour)



Cette note intéresse les professionnels du droit que sont les enseignants-chercheurs.
Ils sont divisés en Droit en trois sections du CNU (Droit public, Droit privé et sciences criminelles, Histoire du droit), et en deux corps, les MCF et les PU.
On peut donc glisser cette note dans cette rubrique "professionnels du droit".
__________________


Une voie temporaire est ouverte pour les maîtres de conférences des universités, titulaires de la "HDR" et avec 10 ans d'ancienneté. La voie a été annoncée ici même il y a six mois :
Un-decret-inventera-la-promotion-interne

Chaque Université affectera, par section du CNU, les quelques premiers postes là où le corps des PU est en nombre faible.

Outre un dossier qui fera l'objet d'un avis du CNU, c'est une commission interne qui choisira les MCF bénéficiant de la promotion.

Ces opérations seront partout scrutées en France !

il se pourrait que les dossiers scientifiques faibles, voire pire creux mais ronflant, laissant une grande place à des activités extra-universitaires (...), indignent les collègues.

Déjà, les procédures internes de détermination en diront long ; si, dans une section de CNU, il n'y a qu'un ou deux candidats possibles, lui donner un tel poste revient déjà pour le président de l'Université en cause à faire un cadeau à ces deux MCF là (et à méconnaître l'intérêt de cent autres MCF...!).

Le bénéfice d'un ou de postes à quelques candidats vont se voir, on s'attend à des protestations et à des recours, déjà sur les décisions préliminaires. Pour quoi favoriser le droit public et pas la microbiologie (ça doit exister la microbiologie en section de CNU... - :))

Les Universités courent le risque de se ridiculiser, on peut penser que plusieurs d'entre elles vont y parvenir.

A l'inverse, ce peut aussi être un tournant, se prendre en main pour assumer cette autonomie mise en pleine lumière et unir la promotion interne (qui n'est plus dans l'esprit concours mais qui l'est néanmoins) à la qualité. Un défi !

Un défi limité puisque cette procédure est ouvertement du localisme, certaines sections de Fac le pratiquant à grande échelle tandis que d'autres y ont renoncé collectivement.

Pour les postes 2021 et 2022 les textes sont : décret et arrêté du 20 décembre 2021, l'arrêté fixant pour l'année 2021 et l'année 2022 la répartition par établissement public :

Les postes offerts par Universités ou Instituts, cliquez ici

Le décret organisant ces promotions sur 5 ans, cliquez ici

On parle pour cette procédure "repyramidage" puisqu'il ne s'agirait "que" de donner à des MCF très établis un rang de Professeur d'Université (curieuse façon de faire et de dire on rééquilibre les deux corps, MCF et PU, au vu des masses des deux corps). C'est de la physique technocratique ! Ainsi, si vous avez été recruté dans une Université qui manque de professeurs dans votre section, vous avez 3 à 10 fois plus de chances de devenir professeur par cette voie.


Lundi 10 Janvier 2022
Lu 1102 fois

L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Consultations et Conseils Juridiques | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés et des groupements | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | Littérature, écriture et poésie | Champagne !