hervecausse
Inscription à la newsletter


Recherche

"La créativité de la crise", par Evelyne Grossman, aux éditions de Minuit, 2020, année de toutes les crises !



"La créativité de la crise", par Evelyne Grossman, aux éditions de Minuit, 2020, année de toutes les crises !
Ecrire, penser, rédiger, trouver, planifier, développer, s'interroger, revenir, refaire, reprendre, critiquer, expliciter, amoindrir, polir, finir, enfin non, compléter, fixer une date, ranimer, s'exclamer, reprendre un point, arrondir, ajouter ceci ou cela... voilà la créativité qui s'accomplit.

L'exercice se joue à un bas niveau, le juriste le sait qui recopie souvent lois et arrêts, et puis il se joue aussi dans des tonnerres de symphonies ou plus rien de classique n'est car la création recrée tout.

Tout étudiant est intéressé : la copie, le devoir, le rapport, le mémoire, la thèse...

Les lignes pures et strictes de Evelyne Grossman examinent "La créativité de la crise", aux célèbres éditions de Minuit, dans une collection "Paradoxe" et en 2020.

L'éditeur et l'auteur tombent bien ! D'où ce billet. 2020 : année de crise, année des crises. Le sanitaire va embarquer avec lui l'économique, le culturel, le monétaire, le scolaire... Année où l'on aurait besoin d'une "crisologie", au sens de science des crises aidant à les résorber.

Il serait si bon de consommer des solutions ! Consommer, encore !

Cependant, la crise sans crise, la crise endiguée et tuée dans l'oeuf, ce ne serait plus la crise. Or la crise existe pour ses vices et ses vertus. La crise, le trou, le vide, l'abysse, le néant, le rien ou le plus rien... d'où jaillit la créativité : il y a comme un effet physique.

Presque de la beauté. Sans doute de la qualité. Probablement.

Sans que nous puissions penser "voilà le creuset exclusif".

Tout cela intéresse celui qui s'interroge sur les mots et idées du droit, d'autant que la créativité n'est pas si soignée que cela, souvent au détriment de la rigueur - ce qui, paradoxe, peut être un manque de rigueur. Le sujet est à travailler.

Néanmoins, il faut imaginer les créateurs heureux qu'il connaissent ou pas de creux, de crise.






________________
Post scriptum

Pour le juriste, la période montre un droit insuffisant, éthéré, incompétent... et l'action politique amplifie le message et ce sentiment ; l'action publique tient à dire toute sa teneur et sa vigueur : le gouvernement agit en adoptant les textes utiles !
Oui en droit, en science juridique, il y aura de la créativité, au moins dans la substance de la matière elle-même ; aux auteurs de faire le reste.

Lundi 5 Octobre 2020
Lu 376 fois

L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Consultations et Conseils Juridiques | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés et des groupements | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | Littérature, écriture et poésie | Champagne !