Recherche

Repères

En fin de lecture, un clic pour partager l'article

En fin de lecture, un clic pour partager l'article
... sur Linkedin, Twitter...

Inscription à la newsletter




Flux RSS

Universités fermées, les enseignements vont continuer... comme on pourra !



Pour qui regardait avec un peu d'attention la mal progresser, les difficultés médicales mais également sociales en perspective, on pouvait s'inquiéter - sans céder à la psychose.

Il convenait de fermer les établissements scolaires et universitaires.

Je le demandais ce matin après avoir remarqué, il y a dix jours, que l'on rentrait des vacances de février pour faire galoper le virus et que l'on devrait fermer...

La décision est un peu tardive, mais au moins est-elle là !

Le discours un brin anti-capitaliste du président surprend un peu. On verra. Peu importe l'analyse politique pour les semaines qui viennent.

Les étudiants doivent se prendre en main et, plus que jamais, s'attacher à mener à bien leurs études.

Pour moi, le dialogue est permanent avec ce blog, Direct Droit, souvent visité plus de 500 fois par jour. Je vais donc m'en servir pour accompagner les étudiants qui, cette année, me subissent.

On sait cependant que les Universités n'ont pas eu d'initiatives majeures pour développer les outils à distance, les blogs notamment n'ont eu aucune attention et il n'existe pas de grandes plateformes publiques, pratiques et performantes, pour se connecter et faire nos conférences. Facs, Grandes Ecoles, Universités et Ministères sont très en retard ! Nombre d'universitaire n'ont pas même d'ordinateurs portables ou de matériels à jour et un peu performant !

Il faut aller sur FB ! Non mais ?!

Il est de l'honneur du tous de s'attacher à cette tâche, à faire un travail par Internet. Voilà qui s'impose alors surtout que des milliers de soignants, médecins, infirmiers, aides divers... vont devoir travailler dur pour sauver des vies, pour sauver nos vies ! Et nous, pendant ce temps, on ne foutrait rien ?!

On espère par ailleurs que le gouvernement va changer de politique à l'égard des institutions publiques qui sont la colonne vertébrale de la Nation.

On risque d'avoir besoin de 25 000 ou 50 000 lits pour aider les personnes en détresse respiratoires, et nous ne les avons pas ! A cause de qui ? A cause depuis 10 ans de la droite, de la gauche et des trois dernières années de gestion avec une ministre de la Santé qui n'a guère convaincu de son dynamisme, de ses idées et de sa volonté !

Gouverner ce n'est pas seulement prendre les décisions d'urgence sur fond de drapeau tricolore, alors que la difficulté de la situation tient en partie à l'inertie qui a affaibli l'Hôpital, et, on le sait depuis longtemps : tous manifestaient dans la rue arborant leur blouses blanches.

On reparlera ici des mesures d'Etat de soutien à l'économie, spécialement parce que le Président en a appelé à la Banque centrale européenne. Cette dernière va devoir inventer l'avenir. Et nous n'avons plus la malice du praticien et théoricien de la finance, un certain Mario Draghi...

A très bientôt donc !



Universités fermées, les enseignements vont continuer... comme on pourra !

Jeudi 12 Mars 2020
Lu 433 fois

Consultations et Conseils Juridiques | Professionnels du Droit et Justice | Droit bancaire-monétaire | Droit des investisseurs | Civil et Public | Méthode, le coin des étudiants | Droit des sociétés | Commercial, consommation et concurrence | Indemnisation des Préjudices | Droit de la sécurité | Philosophie du Droit, Juridique et Politique | L'auteur, contact et Informations légales ISSN | Entretiens, Echos et Reporting dans les médias | Littérature, écriture et poésie | Champagne !